Marc-Antoine

Marc-Antoine a 39 ans et cultive ses Pompadour à Noyelles-sur-Mer, en bordure de la Baie de Somme. Communicatif, il aime les initiatives collectives. C’est d’ailleurs certainement pour cela qu’il travaille en association avec quatre de ses amis et cousins, dans une exploitation éminemment familiale et patrimoniale. Né dans le monde de l’agriculture, il a vu débarquer la Pompadour dans sa région en 1992, soutenue par « des passionnés qui s’acharnaient à cultiver des variétés rares pour des marchés de niche. » C’est ainsi qu’il s’est laissé tenter par l’idée, qu’il trouvait représentative de ce que devait désormais être la modernité en agriculture : « s’adapter, préserver la tradition et le goût plutôt que le productivisme. »

« J’aime travailler avec les hommes, les animaux et la nature »

Marc-Antoine se définit comme un « généraliste, spécialiste en rien » qui aime travailler avec les hommes, les animaux et la nature. Régulièrement, il prend d’ailleurs part à des initiatives visant à préserver la faune et la flore. Il fabrique des nids, construit des nichoirs et a notamment participé à la création de l’Asinerie du Marquenterre, une ferme pédagogique qui recense différentes races d’ânes. Il aime cultiver des pommes de terre parce que « rien n’est organisé : il y a toujours de nouvelles techniques et de nouveaux apprentissages » ; mais surtout : il se sent libre.

Ses Pompadour sont cultivées dans les sols sablonneux de la Baie de Somme, là où respirant l’air marin, elles attrapent, dit-il, « un goût de terroir. »

Laissez-nous un commentaire

*

code

  • Dufrénoy Laetitia - 6 années Il y a

    Bonjour,
    J’habite à environ 10 kilomètres de Noyelles. Vendez-vous des Pompadours au détail directement à l’exploitation ? Si oui, merci de m’indiquer votre adresse et les horaires d’ouverture.
    Merci d’avance et à bientôt

    • Alexis - 6 années Il y a

      Merci pour votre intérêt à cette pomme de terre. Malheureusement Marc-Antoine ne vend pas directement aux particuliers… il est trop occupé avec ses cultures. Peut être pouvez-vous en trouver sur le marché de St Valery ou d’Abbeville. En tout cas, un chose est sûre, si vous la réclamer à votre commerçant habituel (primeuriste ou chef de rayon), il saura se la procurer. Elles auront bien entendu toujours le même goût !

  • Cloé et benjamin perrotin - 6 années Il y a

    1000 mercis pour cette présentation de qualité et cette vidéo qui à du (vu les 1ères images) vous donner du fil à retordre avec le texte (excellent et qui donne envie) et le vent …oulala
    En tout cas 1000 bravos et merci de nous donner le meilleur !

  • Claude - 3 années Il y a

    Sympa et rassurant de connaître le producteur

  • catherine - 2 années Il y a

    Très interressant…bon courage et bonne suite

  • Geneviève - 2 années Il y a

    Merci de vos productions de qualité, si savoureuses, et tout particulièrement de votre engagement de respect de cette terre nourricière pour nous proposer le meilleur.

  • ETIENNE M.JY - 2 années Il y a

    Excellentes vos pommes de terre, j’habite à St Gély du Fesc près de Montpellier, ma fille les a acheté à Rouen, j’aimerais savoir où je peux en trouver dans le Sud
    Merci par avance

    Bravo ! continuez vos cultures nous privilégions les producteurs français

    • Coline - 2 années Il y a

      @ Etienne M.Jy : Je ne peux malheureusement vous répondre avec certitude, mais à Montpellier, vous avez des chances de trouver la Pompadour chez Inno ou Monoprix !

  • Stéphane - 2 années Il y a

    Bonjour, 2.90€ dans la grande distribution, cher pour de la pomme de terre, mais peut-on appeler ce produit de pomme de terre ? Un vrai régal pour le palais, 14mn à la vapeur 900° au micro onde, elle garde toute sa saveur et son fondant.
    Avec de pieds et paquets, un vrai repas gourmet.
    Dommage que j’habite aussi loin, Bouches du Rhône !!!
    Puisque l’année commence, une bonne Année 2015 et surtout, continuez dans cette qualité.
    Stéphane

    • Coline - 2 années Il y a

      @ Stéphane : Merci pour les compliments ! En effet, la Pompadour est plus chère que la moyenne, mais cela est dû à son faible rendement et sa culture difficile… heureusement compensés par sa saveur et sa texture !

  • koné fatoumata - 1 année Il y a

    Les pommes de terre que j’ai pris sur votre stand en fin de salon d’agriculture sont excellente en frite rustique avec la peau avec des saucisses de boeuf vent d’éleveur magasin U. merci

Agence web Peach