1. Page d'accueil
  2. Marc-Antoine

Marc-Antoine

Marc-Antoine a 39 ans et cultive ses pommes de terre Pompadour à Noyelles-sur-Mer, en bordure de la Baie de Somme. Communicatif, il aime les initiatives collectives. C'est d'ailleurs certainement pour cela qu'il travaille en association avec quatre de ses amis et cousins, dans une exploitation éminemment familiale et patrimoniale. Né dans le monde de l'agriculture, il a vu débarquer la pomme de terre Pompadour dans sa région en 1992, soutenue par "des passionnés qui s'acharnaient à cultiver des variétés rares pour des marchés de niche." C'est ainsi qu'il s'est laissé tenter par l'idée, qu'il trouvait représentative de ce que devait désormais être la modernité en agriculture : "s'adapter, préserver la tradition et le goût plutôt que le productivisme."

"J'aime travailler avec les hommes, les animaux et la nature"

Marc-Antoine se définit comme un "généraliste, spécialiste en rien" qui aime travailler avec les hommes, les animaux et la nature. Régulièrement, il prend d'ailleurs part à des initiatives visant à préserver la faune et la flore. Il fabrique des nids, construit des nichoirs et a notamment participé à la création de l'Asinerie du Marquenterre, une ferme pédagogique qui recense différentes races d'ânes. Il aime cultiver des pommes de terre parce que "rien n'est organisé : il y a toujours de nouvelles techniques et de nouveaux apprentissages" ; mais surtout : il se sent libre.

Ses pommes de terre Pompadour sont cultivées dans les sols sablonneux de la Baie de Somme, là où respirant l'air marin, elles attrapent, dit-il, "un goût de terroir."